Ce qu’il faut garder du Sommet Movin’On 2018

Partager

Ce qu’il faut garder du Sommet Movin’On 2018

Quelques jours après la fin du Sommet Movin’On, le Sommet mondial de la mobilité durable animé par Michelin, son partenaire organisateur C2 et Movin’On LAB, le moment est venu de faire un premier bilan de cette deuxième édition. Les ambitions étaient nombreuses et les défis plus encore. Mais il y en avait un tout en haut de la liste :

 

Donner naissance à des actions concrètes pour une mobilité innovante et durable

 

Les parties prenantes à l’événement ont mis toute leur énergie dans cette mission, et les résultats sont là. Voici un aperçu des principales actions prises pendant Movin’On :

 

1. Financements, nouveaux outils et engagements forts

  • Le gouvernement du Québec a lancé un plan d’action de 120 millions $ pour la mobilité durable et le transport intelligent.
  • Total Foundation et la Fondation d’entreprise Michelin ont alloué conjointement 1,5 million d’euros à un programme mondial d’éducation à la sécurité routière pour les 10-18 ans. C’est un exemple des accords de coopération initiés pendant le Sommet Movin’On par de multiples entreprises internationales comme Accenture, BNP Paribas, Capgemini, CGI, Dassault Systèmes, DHL, ENGIE, EY, Faurecia, Geodis, MACIF, Michelin, Mobivia, Orange, Saint Gobain, Solvay, Thales, Total… avec d’autres acteurs de la mobilité présents à l’événement afin d’œuvrer pour une mobilité durable.
  • Le WWF a mis en place un outil à destination des entreprises du secteur des transports permettant de définir des objectifs d’émissions de gaz à effet de serre en accord avec l’Accord de Paris.
  • Une boîte à outils a été mise à disposition des acteurs majeurs de la décarbonation des transports (villes, pays, entreprises) sur la plateforme movinonconf.com. Ces outils ont été développés par l’IDDRI, l’ITF, le WBCSD, le WWF et PPMC, présentés pendant le Sommet Movin’On et testés par les participants.
  • Michelin a annoncé que d’ici 2048, ses pneus seront fabriqués avec 80% de matériaux renouvelables et 100% des pneus seront recyclés.

 

2. S’inscrire dans la durée

  • L’écosystème Movin’On agit désormais pour la mobilité durable toute l’année à travers Movin’On LAB, le Sommet Movin’On et de nombreux outils collaboratifs. Parmi ceux-ci, la plateforme collaborative movinonconf.com, créée pour favoriser le partage de connaissance et faciliter le passage à l’action.
  • Des étudiants Montréalais ont été associés aux réflexions menées durant Movin’On Summit, car ils sont les citoyens-consommateurs de demain.

 

3. S’associer aujourd’hui pour changer la mobilité de demain

  • Movin’On LAB et ses partenaires québécois dans le domaine de la mobilité (INNOVEE, IVEO, PROPULSION, Jalon, PROMPT) ont officialisé, durant l’événement, la création d’un réseau d’innovation ouverte en mobilité durable soutenu par le Ministère de l’Economie, de l’Innovation et du Numérique (MESI) et la Ville de Montréal.
  • Les échanges entre participants pendant le Sommet Movin’On les ont conduits à créer une quinzaine de communautés d’intérêts dont : un Smart Bus transformant le temps de transport en temps utile, les prémices d’une filière Hydrogène au Québec, un réseau d’inter-lieux et de services de mobilité afférents gérés par la Blockchain, une plateforme d’internet des objets « smart home & mobility », les impacts concrets du numérique dans le domaine aéronautique, la construction d’une bourse de fret 5 PL visant à mutualiser le fret de marchandises, une gestion de stock pour des transporteurs routiers grâce à des pneus avec RFID.
  • L’exemple du partenariat Lyon/Kochi a permis de rallier de nouveaux acteurs à insights.movinonconf.com, autour de l’Alliance des villes pour une mobilité urbaine durable. Le partage des meilleures pratiques entre les villes du Nord et les villes du Sud fait désormais partie des actions prises pour une mobilité durable.
  • Une quarantaine de dirigeants d’entreprises canadiens ont rencontré leurs homologues européens, invités par Montréal International et Investissement Québec, afin d’intensifier leurs futures coopérations, alliances et consortiums industriels.

 

Le Sommet Movin’On 2018 en quelques chiffres:

  • Plus de 5000 participants en provenance de 60 pays
  • 155 partenaires
  • 220 représentants de médias, venant de 20 pays
  • Des représentants de 25 villes, venant des quatre coins du monde
  • 45 sessions de travail autour de 248 experts et leaders
  • 40 start-up exposantes sélectionnées pour leur capacité à influer la mobilité
  • 69 interviews réalisées dans l’Aquarium avec des dirigeants internationaux
  • 554 millions d’impressions sur les médias sociaux
  • Plus de 600 essais de véhicules de la mobilité durable à l’événement Ride & Drive
  • Plus de 50 Side-Events
  • 31 839 contacts échangés via klik, la plateforme événementielle
  • 600 connexions braindates, rencontres d’apprentissage entre pairs
  • Plus de 1 000 heures de design graphique

 

À votre calendrier

La prochaine édition du Sommet Movin’On se tiendra du 4 au 6 juin 2019, à Montréal avec de nombreuses nouveautés ! Et toujours cette même volonté de passer de l’ambition à l’action pour une mobilité plus innovante et durable !

 

 

 

Les Notes du sommet Movin’On 2018 sont arrivées