Agir ensemble pour accélérer le changement

Gérer la révolution

Partager

news

En mai prochain, lors du Sommet mondial de la mobilité durable Movin’On, nous donnerons vie à une mobilité mondiale, intelligente, durable et multimodale.  Après une première édition ayant marqué les esprits, les leaders du monde académique, politique, des affaires, des villes et des start-up se rencontrent de nouveau et agissent pour donner vie à un transport durable.

À travers six thématiques, nous initierons des actions concrètes pour atteindre notre objectif ambitieux : passer de l’ambition à l’action.

Voici quelques pistes de réflexion pour entamer la conversation sur notre quatrième thématique : Agir ensemble pour accélérer le changement : gérer la révolution.

Le secteur de la mobilité est entré dans une ère de profonde transformation – probablement l’une des plus importantes depuis l’invention de la roue. Les mutations réglementaires, technologiques et sociétales se croisent et complexifient la capacité d’adaption des marchés. La question qui est sur toutes les lèvres : comment pouvons-nous, en tant que consommateurs, gouvernements, industrie du transport, villes et technologues, nous préparer à de tels changements?

Puisque les Milléniaux souhaitent être mobiles sans posséder de voitures, leur demande bouleverse les constructeurs automobiles, les équipementiers et les fournisseurs de services. Face à cela, les acteurs doivent repenser leur modèle d’affaires pour répondre au marché de demain, mais surtout d’après-demain.

Les compagnies d’assurances doivent elles aussi réagir aux innovations qui façonnent la nouvelle mobilité, et vite! L’émergence imminente de véhicules 100% autonomes nous amène à repenser le concept de «responsabilité», portée à l’heure actuelle par le conducteur. Puisque, par définition, toute personne entrant dans un véhicule autonome est un passager, c’est l’Operating System (OS) qui pilote. Ainsi, on assiste à un profond changement de paradigme, car comme l’explique Deloitte, «la responsabilité n’est plus portée par le conducteur, mais par le constructeur du logiciel.» On prédit que les voitures autonomes réduiront les accidents mortels de 99%.  Pour les assureurs, dont le modèle d’affaires est basé sur les risques d’accident, tout est donc à revoir.

Au coeur de ce tourbillon, plusieurs autres questions demeurent. Si l’avenir de la mobilité repose sur une quantité immense de données, qui les collectera? Dans quel contexte réglementaire? Comment les infrastructures existantes se modèleront-elles pour répondre aux nouveaux besoins? À Movin’On 2018, nous nous attellerons à ces grandes questions dont les solutions viendront non pas des individus seuls, mais d’un écosystème réunissant les leaders du monde académique, municipal, politique et des affaires.

D’après vous, aurons-nous toujours besoin d’assurances automobiles lorsque les voitures seront autonomes? Poursuivons la conversation sur Twitter et Facebook.

Gestion et transformation de la mobilité : une introduction

Vous trouverez dans nos cahiers de notes de Movin’On 2017 des articles fort intéressants qui vous introduiront à la thématique :

Pour approfondir 

Découvrez quelques-unes des recherches et initiatives concrètes qui existent déjà:

  • L’assurance de la mobilité du futur – Deloitte
  • Infrastructures : gérer la transformation – Nations Unies (en collaboration avec McKinsey&Company)(en anglais)

Découvrez les autres thématiques :

Dirigeants engagés et leaders innovants se donnent rendez-vous pour la deuxième édition de Movin’On