Top 5: technologies et transport à CES 2019

Partager

Top 5 transportation tech at CES 2019

Les technologies innovantes et le transport vont de pair, de sorte que les grands salons technologiques comme CES 2019 sont un bon endroit pour repérer les solutions les plus prometteuses pour améliorer la connectivité, la sécurité et l’expérience utilisateur sur les routes et à bord des véhicules. Voici les meilleures technologies de transport dévoilées à Las Vegas pendant l’événement.

 

Credit: Hyundai Motor Group

Crédit: Hyundai Motor Group

L’écran holographique AR: une nouvelle génération de technologie visuelle

Comme l’ont démontré les statistiques sur les dangers du cellulaire au volant, les écrans sont une distraction pour les conducteurs. Les alertes sonores et autres «bips bips» le sont tout autant. Mais alors, comment la technologie des capteurs déjà intégrée dans la plupart des voitures peut-elle prévenir le conducteur d’un risque potentiel de façon plus sécuritaire? Par la réalité augmentée (AR), bien sûr! À CES 2019, Hyundai Motor Group a dévoilé le premier système de navigation holographique à réalité augmentée, développé en collaboration avec la startup WayRay AG. Selon l’entreprise, le plus grand avantage d’un système de navigation holographique AR intégré dans le véhicule est que l’image stéréoscopique est affichée sur la route réelle et ajustée en fonction de l’angle de vision spécifique du conducteur, lui fournissant ainsi des repères visuels précis.

 

La connectivité sauve des vies: Communication C-2VX à la rescousse

C’est une évidence: la connectivité cellulaire des véhicules et des infrastructures peut améliorer la sécurité des passagers et des piétons dans les villes, où la couverture des tours cellulaires est des plus efficaces. Mais qu’en est-il des endroits éloignés, où la couverture est plus fragmentée? La solution est d’éliminer l’intermédiaire et de laisser les véhicules créer leur propre réseau, ce que Ford prévoit déployer dans ses véhicules d’ici 2022. Développée en partenariat avec Qualcomm, la solution s’appelle C-V2X – ou «du véhicule à tout le reste», ce qui inclut de voiture à voiture et de voiture à infrastructure.

 

Plateforme autonome: déplacer des gens et des biens

La Mercedes-Benz Urbanetic a de la gueule, dedans comme dehors. Cette plateforme électrique modulaire autonome fournit des solutions de mobilité pour les marchandises ou les personnes, selon le module choisi. Programmée pour anticiper l’augmentation des besoins de transport dans une ville, elle peut attendre les passagers à l’extérieur d’un stade, juste à temps pour les ramener chez eux. Elle peut également communiquer avec les piétons sur la route, réduisant ainsi le risque qu’ils pourraient percevoir en croisant une navette sans conducteur.

 

Taxis volants: un saut vertical au-dessus des embouteillages

Même si la réglementation n’est pas prête à accueillir un tel changement dans le transport des personnes, Bell Helicopter et Uber se sont associés pour mettre au point le Nexus VTOL – qui signifie «décollage et atterrissage verticaux»–, un appareil de type drone conçu pour le transport des personnes. Les deux compagnies espèrent que les lois s’adapteront et que l’opinion publique se ralliera à l’idée de ces hélicoptères urbains au moment où elles voudront les déployer, soit au début des années 2020.

 

Un grand pas pour les voitures concept

Le tout-terrain prend un tout autre sens avec le Hyundai Cradle, équipé de roues, bien sûr, mais aussi de jambes! Puisant dans les principes du biomimétisme, ce véhicule issu du projet Elevate a quatre jambes qui peuvent adapter leur style de marche au terrain, en adoptant un style inspiré des reptiles pour grimper les pentes glissantes, ou s’inspirant de celle des mammifères pour se déplacer plus rapidement sur un terrain inégal. Ils ont un petit quelque chose des AT-AT de Star wars, mais en beaucoup plus performant.

 

Pour vous assurer de ne manquer aucun contenu du Sommet Movin’On, y compris notre programmation 2019, abonnez-vous à notre newsletter.

Vous pouvez également participer à la conversation sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.

Matériaux biosourcés: Et l’auto, elle est bio?