Baisse des achats de voiture, hausse de la mobilité partagée?

Partager

Baisse des achats de voiture, hausse de la mobilité partagée?

Et si les maisons n’avaient plus d’espace de stationnement attitré? Si les stationnements devenaient des espaces verts? Et si la congestion routière n’était plus qu’un vestige du passé? Grâce à une génération moins encline à posséder un véhicule que la précédente –  au Royaume-Uni, le nombre de jeunes adultes titulaires d’un permis de conduire a diminué de 40% depuis les années 1990 –  et à la popularité croissante du covoiturage et des services de partage de vélos et de voitures, cette vision pourrait devenir réalité.

Cependant, avant d’y parvenir, les entreprises et les gouvernements devront franchir certains obstacles importants. Lors du Sommet Movin’On 2018, Matthieu Soulé de l’Atelier BNP Paribas North America, Christophe Lacroix de MOTUL, Matthew Salm de Element Fleet Management et Remi Desa de Pantonium ont animé une session de travail afin de trouver des pistes de réponses à la question suivante: quel avenir pour les achats de voiture, et comment en tirer parti?

 

Déchiffre le code de l’autopartage

Comme nos experts l’ont décrit au Sommet Movin’On 2018, il y a deux types de conducteurs:

Le passionné, qui

  • aime conduire
  • préfère posséder une voiture
  • utilise peu les transports en commun

Le pragmatique, qui

  • conduit par nécessité
  • préfère posséder une voiture
  • utilise les transports en commun

Si les entreprises de services de partage de voitures souhaitent gagner le cœur tant des uns que des autres, elles devront s’attaquer à quelques problèmes précis. Les participants au sommet de la mobilité durable Movin’On ont proposé des solutions à certains des obstacles les plus fréquents de l’industrie.

 

Pour les consommateurs :

Défi

Solution

 

Je ne veux pas attendre l’autobus ni attendre qu’une voiture, un vélo ou un taxi soit libre. Je le veux maintenant.

 

Utiliser l’intelligence artificielle (IA) pour anticiper le comportement de l’usager, pré-positionner les véhicules et prévoir les besoins.

 

Je veux un spectre complet d’options de transport en un seul endroit qui comprend mes propres besoins.

 

Créer des profils personnels qui suivent les modèles de comportements des usagers et qui créent un agrégateur de transport proposant une offre de moyens de transports variée ainsi qu’une analyse de coûts. L’IA assimilera les préférences des usagers avec le temps.

 

Je veux pouvoir embarquer dans une voiture aussi spontanément que si elle se trouvait dans ma propre entrée.

 

Établir des programmes de fidélisation ou des comptes de type premium auxquels les usagers ont un accès VIP ou grâce auxquels un accès garanti à un véhicule est possible en tout temps, moyennant des frais supplémentaires.

 

Pour les gestionnaires de flottes :

Défi

Solution

 

Ont besoin d’être capables d’assurer la sécurité des véhicules et celle des conducteurs.

 

Programmer les voitures pour recueillir les données provenant de plusieurs sources, les analyser afin d’apprendre des accidents ou des incidents évités de justesse et récompenser les bons conducteurs.

 

Ont besoin d’être capables de fournir des voitures en bon état aux usagers.

 

Créer une interface usager où les conducteurs peuvent rapporter le niveau de propreté, de performance et de facilité d’utilisation du véhicule. Les gestionnaires de flotte peuvent ainsi déterminer si la voiture est prête pour l’usager suivant ou si elle a besoin de passer au garage.

 

Désirent voir les technologies de partage de voitures adoptées par un pourcentage plus important de la population.

 

Offrir des subventions gouvernementales afin d’inciter les citoyens à passer de propriétaires de voiture à utilisateurs de services de partage de voiture, à conducteurs de voiture électrique, à usagers de transports en commun ou de toute autre solution de transport.

 

Et l’intelligence artificielle, dans tout ça?

Les entreprises multinationales ainsi que les villes et les entreprises d’autopartage devraient garder un œil sur les tendances émergentes dans le domaine de la technologie. Dans la vidéo suivante (en anglais), Philipp Gerbert, spécialiste des applications commerciales l’intelligence artificielle, explique comment l’intelligence artificielle peut aider les petites et grandes entreprises.

 

 

Utiliser des mesures incitatives pour créer de la demande

Selon Remi Desa, «la Chine est en voie de devenir le plus grand consommateur de voitures électriques, en grande partie grâce à la réglementation mise en place par le gouvernement chinois pour inciter la population à se tourner vers les véhicules électriques.»

Ce qui a été fait pour les véhicules électriques en Chine pourrait très bien être appliqué pour favoriser une plus grande adoption de l’autopartage. Les entreprises et les consommateurs qui veulent un service meilleur et plus fiable doivent maintenant convaincre les politiciens et les gouvernements.

 

Pour vous assurer de ne rien manquer du Sommet Movin’On, y compris notre programmation 2019, abonnez-vous à notre newsletter.

Vous pouvez également participer à la conversation sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.

 

L’accessibilité des transports, gagnante pour tous