Robert Palter

McKinsey & Company

Modérateur – Associé senior et co-directeur de la pratique Capital Projects & Infrastructure, McKinsey & Company

@McKinsey_CPI
medal
RÉUSSITES
  • Il a été identifié comme l’un des 40 canadiens de moins de 40 ans leader dans son domaine.
  • Il est membre du conseil d'administration de la Munk School of Global Affairs de l'Université de Toronto.
  • Il est l’auteur du rapport de McKinsey publié en 2016 sur l'investissement mondial dans les infrastructures, «Combler les lacunes mondiales en matière d'infrastructures,» et sa mise à jour de 2017 «Le monde a-t-il progressé?».

Robert Palter est Associé senior chez McKinsey & Company, où il co-dirige la pratique Capital Projects & Infrastructure et occupe des postes de direction dans les départements Private Equity et Electric Power & Natural Gas.

Grâce à son profil, il apporte une vrai expérience en matière d’énergie et de transport aux investisseurs en infrastructures. Il a notamment conseillé une société énergétique mondiale dans la mise en place de son plan d’infrastructures, notamment dans le domaine portuaire, les autoroutes à péages, les aéroports et la gestion d’actifs ; il a travaillé avec l’un des fonds de pension les plus dynamiques au Canada sur sa stratégie en infrastructure, acquisition et capital-risque ; il a établi un partenariat public-privé pour une centrale nucléaire nord-américaine.

Il siège au conseil d’administration de la Munk School of Global Affairs et de l’United Jewish Appeal de Toronto, où il est membre des comités de gouvernance, de ressources humaines et d’audit.

medal
RÉUSSITES
  • Il a été identifié comme l’un des 40 canadiens de moins de 40 ans leader dans son domaine.
  • Il est membre du conseil d'administration de la Munk School of Global Affairs de l'Université de Toronto.
  • Il est l’auteur du rapport de McKinsey publié en 2016 sur l'investissement mondial dans les infrastructures, «Combler les lacunes mondiales en matière d'infrastructures,» et sa mise à jour de 2017 «Le monde a-t-il progressé?».