Laetitia Vasseur

Laetitia Vasseur

Programmée pour durer

Co-fondatrice et Déléguée Générale, Association HOP – Halte à l’Obsolescence Programmée

@laetitiavsr
medal
RÉUSSITES
  • Elle a travaillé sur la première proposition de loi de 2013 contre l’obsolescence programmée lorsqu’elle était collaboratrice parlementaire au Sénat (qui a influencé la loi de 2015 reconnaissant le délit).
  • Elle donne régulièrement des conférences sur l’obsolescence programmée
  • Elle est membre du comité Acte (accélération de la transition écologique) depuis 2018
pen
À NOTER

L’association HOP rassemble une communauté d’environ 20 000 personnes et fonctionne grâce à l’action d’une vingtaine de bénévoles.

Laetitia Vasseur est co-fondatrice et Déléguée Générale de l’Association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée).

Préoccupée des lourdes conséquences écologiques de la surproduction et de la surconsommation, Laetitia Vasseur fait de l’obsolescence programmée son cheval de bataille. Ancienne collaboratrice parlementaire et spécialiste des modèles économiques innovants, elle a travaillé sur les lois reconnaissant le délit d’obsolescence et cofondé en 2015 l’association HOP. Cette association vise à fédérer les consommateurs pour engager les décideurs publics et privés vers des produits durables et réparables. Elle a pour objectif la lutte contre le prêt-à-jeter ainsi que la sensibilisation des consommateurs. En septembre 2017 l’association fait parler d’elle en déposant une plainte contre plusieurs fabricants d’imprimantes (HP, Canon, Brother et Epson). Elle les accuse de raccourcir délibérément la durée de vie de leurs produits. En décembre elle s’attaque au géant Apple en démontrant, à travers sa plainte, que celui-ci réduit de manière volontaire la durée d’usage de ses produits. Récemment, elle obtient des engagements du Gouvernement français en faveur de l’allongement de la durée de vie des produits suite à un important plaidoyer citoyen.

Elle donne régulièrement des conférences sur l’économie circulaire et de sensibilisation sur l’obsolescence programmée.

« C’est notre mission de défendre les consommateurs et l’environnement face à ce gaspillage organisé. »

Laetitia Vasseur
medal
RÉUSSITES
  • Elle a travaillé sur la première proposition de loi de 2013 contre l’obsolescence programmée lorsqu’elle était collaboratrice parlementaire au Sénat (qui a influencé la loi de 2015 reconnaissant le délit).
  • Elle donne régulièrement des conférences sur l’obsolescence programmée
  • Elle est membre du comité Acte (accélération de la transition écologique) depuis 2018
pen
À NOTER

L’association HOP rassemble une communauté d’environ 20 000 personnes et fonctionne grâce à l’action d’une vingtaine de bénévoles.